Le 25 novembre à Paris, l'Institut technique de l'agriculture biologique (ITAB) et l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) ont présenté publiquement les résultats de l’étude sur les externalités de l’agriculture biologique. Ils s’avèrent sans appel sur les plans environnementaux et sanitaires, mais aussi économiques et sociaux : autant de bénéfices avérés de l’AB qui justifient en soi, selon le ministère et les chercheurs, un soutien financier incitatif. A l’échelle d’Auvergne-Rhône-Alpes, ces résultats font écho à un intérêt croissant pour ce mode de production.

> Lire le communiqué de presse