Une nouvelle fois, les députés viennent de réintroduire le seuil de 20 % de bio en restauration collective dans le projet de Loi Égalité Citoyenneté. Initialement introduite via le projet de loi Ancrage Territorial de Brigitte Allain, c’est la quatrième fois depuis janvier 2016 que les députés débattent et adoptent cette proposition. Jusque-là, à chaque tentative les sénateurs avaient rejeté cet objectif. Par ailleurs, pour les entreprises, l’alimentation durable devra également être insérée dans les politiques RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Après tant de retournements de situation, la procédure parlementaire touche à sa fin. Il reste encore un aller-retour entre le Sénat et l’Assemblée Nationale pour espérer une fin (probablement positive) début 2017.
Les producteurs bio sont déjà organisés et attendent les commandes ! Des solutions existent dans tous les territoires pour livrer la restauration collective, en Auvergne-Rhône-Alpes, 5 plateformes de producteurs bio locaux existent et nos associations départementales de développement de l’agriculture biologique peuvent mettre en lien les établissements avec les fournisseurs bio locaux. Par ailleurs, un annuaire des fournisseurs bio de la restauration collective est disponible sur www.corabio.org.