A travers un communiqué de presse envoyé le 27 octobre, la FRAB AuRA (Fédération régionale de l'agriculture biologique en Auvergne-Rhône-Alpes) alerte les pouvoirs publics sur la situation des aides à la bio. Face à l’ampleur de la vague de conversion observée en Auvergne-Rhône-Alpes depuis l’année dernière, les soutiens publics à la bio restent eux clairement insuffisants. Retard de paiement des aides bio 2015, non mise en place d’Avances de trésorerie remboursables (ATR) pour les aides à la bio 2016, enveloppes budgétaires sous-estimées… les signaux d’alerte sont nombreux et contredisent les annonces faites par les responsables politiques. Face à ce constat, le réseau des agriculteurs bio d’Auvergne-Rhône-Alpes demande à la Région et à la DRAAF davantage d’anticipation et de concertation. Des solutions doivent être mises en œuvre au plus vite afin de permettre un paiement en urgence des aides 2015 et un engagement au versement des aides 2016-2020. Et la FRAB AuRA est prête à travailler collectivement pour y parvenir.